Helen Caldicott- Si cette planète vous tient à coeur. Dossier spécial nucléaire.

Publié le par Kalesh

Compte-rendu filmé d'une conférence donnée en 1982 par la Dr Helen Caldicott, critique en matière de questions nucléaires et présidente de Physians for Sicial Responsability aux Etats-Unis. Ce documentaire donne un sérieux avertissement sur la menace des armes nucléaires et il est plus actuel que jamais alors que se multiplient les armes de destructions massives et les cellules terroristes.

 

La physicienne et activiste Helen Caldicott s’est exprimée sur le désastre causé par l’endommagement des trois réacteurs de Fukushima en ces termes:

„ Les effets sur l’environnement qui sont produits par les fuites radioactives à Fukushima ne vont pas s‘effacer en quelques jours ni quelques mois ni même en quelques années. Certaines formes de radiation vont perdurer plusieurs centaines d’années, causant différents cancers, malformations à la naissance et autres problèmes de santé pour plusieurs générations à venir.“

Elle compare Fukushima à l’accident nucléaire de Tchernobyl en Ukraine en 1986 duquel, dit-elle, plus de 20 000 personnes, la plupart des enfants, ont contracté un cancer de la thyroide. Elle dit aussi que 25 ans plus tard „40 % de l’Europe est encore radioactive“. Beaucoup de radiations emises par Tchernobyl sont parvenues jusqu’à des pays comme la Turquie, elle croit que les gens ne devraient pas manger de produits tels que les fruits secs et les noix originaires de Turquie. Elle ajoute qu’il faut en général éviter de manger des aliments ayant poussé dans certaines parties d’Europe.


Pour ceux qui vivent au centre de l’Europe, les programmes nucléaires en cours en Israel et en Iran devraient retenir leur attention... quant à de futurs „accidents nucléaires“. Et pour des pays comme la Jordanie, où les tendances actuelles vont aujourd‘hui à la construction d’une première usine nucléaire...Il serait sage de reconsidérer ce type d’option énergétique.

tiré de http://www.greenprophet.com/

Publié dans Critics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article