Journal américain: Intimidation de la part des forces de police.

Publié le par Virginie

 

Buster-Keaton-jail

Dans la nuit du 3 au 4 juillet un homme est venu physiquement menacé l'un des membres de Bloombergville qui dormait au campement établi depuis 21 jours sur Broadway avenue près du City Council de la ville de New York. Il l'a ensuite provoqué verbalement, avec des mots crus, puis sexuellement, dans l'objectif plus qu'évident d'en venir aux mains. 

Par chance, le membre de Bloombergville n'a pas frappé. L'homme qui a semé le trouble et réapparu dans l'après-midi, toujours avec la même tactique: déguisé en SDF, de manière ridicule et superficiel, il a provoqué d'autres hommes du camp avec des insultes à caractère sexuel toujours pour en venir aux mains, les poings levés, hystérique sans raisons apparentes.  

La première nuit il s'en est précisément pris à la personne la plus virulente, la personne la plus active et visible, braf à la personnalité la plus marquante du groupe. Est-ce une coincidence...?

Après de multiples discussions à ce sujet j'ai appris que les forces de la police " secrète" menaient souvent ce genre d'actions contre les groupes activistes aux Etats-Unis. 

De plus, l'un d'entre nous, qui a pris place dans le groupe quelques jours auparavant et sans que personne ne sache qui il est, s'est montré très agressif envers la femme chargée d'organiser le meeting général qui a lieu chaque jour. Il l'a par la ensuite forcée à la réconciliation en la prenant dans ses bras, répétant qu'il voulait connaître à tout prix le mot clé d'accès au mail de l'association pour nous aider à mettre à jour des données.... Puis il a aussitôt disparu pour soudaiement réaparaître au petit matin. Depuis rien.

Nous pensons que c'est indic, les éléments cités sont plus que clairs. 

 

Nous avons reçu plusieurs visites durant ces derniers jours de la part de policiers en civil nous demandant nos noms, occupations, avec insistance presque aggressive etc

 

 

J'ai pris conscience de la difficulté de mener des actions démocratiques pour la défense des droits civiques les plus élementaires et pour des causes justes aux Etats-Unis. Ce grand pays, sous des allures de chef de fil des pays démocratiques dans le monde, agresse ses propres citoyens et les empêchent activement de s'exprimer et de vouloir attirer l'opinion publique sur des questions sociales et politiques importantes.

Les Etats-Unis n'est pas l'oasis de libertés que transportent le cinéma d'Hollywood ou bien en général sa société de consommation mais un pays qui opresse sa population, un pays qui produit volontairement la délinquance et remplit des milliers de prisons, un pays qui dépensent beaucoup plus dans l'industrie des armes et dans la guerre que dans l'éducation, la santé et la culture. 
Si des gens veulent se battre contre ces faits, si ils veulent que ça change, ils mettent en jeu leur propre sécurité et leur propre vie. S'il vous plaît, faites passer le message et soutenez les, en réclamant vous aussi la justice pour tous et le bonheur pour tous.

 

 http://bloombergvillenow.org

Publié dans Critics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article